Les rosés

Les vins rosés, AOP Pierrevert

Au pied des gorges du Verdon, à quelques encablures de Manosque, vous êtes conviés à vous délecter du vin rosé de Pierrevert. En ce terroir historique, les vignes ont grandi paisiblement à l’abri du vent, sous les gestes attentionnés des viticulteurs. De sa douce robe pâle, ce rosé sec de la famille des vins tranquilles est un symbole provençal par excellence. En nez, des notes de fruits rouges et noires épousent de fines touches florales pour un résultat ample et frais en bouche. Une fois terminé, toute la richesse de ce breuvage s’évanouit avec douceur sur de délicates saveurs agrumes. Idéal à l’apéritif, ce rosé est apprécié pour sa souplesse et sa fraicheur apportée par l’amplitude thermique qui règne dans ce département entre le jour et la nuit. Vous le dégusterez avec plaisir à 10 degrés, accompagnant de fondantes asperges ou une belle grillade d’agneau. Les occasions ne manquent jamais pour savourer ce vin délicat, et comme il est coutume de dire chez les vignerons, « Le plaisir éprouvé lors de la dégustation de nos vins est l’ultime objectif de tous les travaux ».

Parmi la diversité des cépages qui composent ce vin, le Cinsault et le Grenache font le prestige des rosés de Pierrevert.

Typiquement provençal et d’un naturel fertile, le Cinsault est un cépage réputé pour sa productivité. Son tempérament coriace lui vaut une grande résistance à la sécheresse et aux vents violents. Amoureux de chaleur, ce cépage atteint sa maturité lors de la première quinzaine de septembre après un bel été passé à se gorger de soleil. Le Cinsault est friand des coteaux aux sols caillouteux et argileux lui prêtant sa singularité gustative. Malgré la faible coloration qu’il concède aux vins rosés, ce cépage apporte aux arômes une finesse inégalée ainsi qu’une souplesse très agréable en bouche.

Variété ancestrale et caractéristique du nord des Côtes du Rhône, la Syrah fascine par son origine inconnue conférant aux rosés ce goût de mystère. Ce cépage se plait dans la chaude lumière provençale contrastée par la brise montagneuse.

Les vins rosés, IGP Alpes-de-Haute-Provence

Très gourmand, ce vin à la jolie robe rosée est doté d’un fort pouvoir de séduction. Le nez du rosé IGP Alpes-de-Haute-Provence offre une bouffée de saveurs fruitée à la tentation presque irrésistible. Sa bouche généreuse et onctueuse satisfait la curiosité de tous les amateurs de vins grâce à sa persistance aromatique. Servi à 8 degrés, ce vin d’une fraîcheur naturelle fera le bonheur de chacun lors des chaudes soirées d’été.